Les Anciens

Sona CHHOEUN Formation#1

Une description de votre parcours?

« Après un bac STG en poche j’ai poursuivi mes études en commerce et passé mon BTS en Commerce International. Malgré des études très intéressantes dans ce domaine je ne m’y retrouvais pas. C’est alors que je découvre les métiers de la communication, après avoir passé des concours pour intégrer un bachelor en communication à Nantes. Je suis finalement accepté et maintenant en Master de communication et médias à SciencesCom Audencia. »

 

Pourquoi vous êtes-vous dirigé vers la formation numérique du Rocher de Palmer ?

« J’ai un profil assez autodidacte, j’ai commencé à toucher certains logiciels de montage et retouche comme GIMP ou photofiltre et l’idée de pouvoir maîtriser Photoshop et faire du montage vidéo et son était vraiment excitante. C’est bien d’être autonome mais c’est encore mieux si l’on peut bénéficier de l’expérience de professionnels ! »

Qu’en est-il aujourd’hui?

 » Ce que j’ai appris à la formation numérique du Rocher, je continue à m’en servir encore aujourd’hui et je le valorise constamment sur mon CV et en entretien. Et j’aime l’idée d’avoir un profil hors norme ! »

Quels conseils pour les futurs stagiaires ?

« Profitez de cette formation pour apprendre tout ce qu’elle peut vous offrir et ne pas hésiter à vous rapprocher de ceux qui l’encadrent. Ils sont de super conseils. »

….

Hayatte THIENNOT formation#8

Une description de votre parcours?

 »Tout d’abord j’ai monté ma première entreprise dans l’événementiel pendant 3 ans. J’ai fait mon site et blog toute seule en apprenant sur le tas.
Ensuite j’ai entamé cette aventure avec mes 2 amies Rokhy et Amina et j’ai trouvé un poste d’hôtesse de caisse dans un magasin de déco pour avoir un revenu le temps de monter le projet.
Comme nous voulions avoir un regard sur tout ce qui est créatif ( site internet, musique, shooting photos, logo, etc. ..) il fallait que je me forme en sachant que j’avais déjà quelques connaissances donc j’ai décidé d’intégrer cette formation. »

Pourquoi vous êtes-vous dirigé vers la formation numérique du Rocher de Palmer ?

 »J’ai mis à profit ces deux mois en créant un nouveau logo et des supports com, retoucher des photos des shootings précédents, régler un objectif et savoir où placer les modèles, et commencer à travailler sur le squelette du site de la marque …J’ai cultivé le relationnel pour l’après formation car le Rocher reste pour moi un lieu où j’ai débuté en tant que styliste via mon ancienne entreprise. »

Qu’en est-il aujourd’hui ?

 »Après la formation, j’ai utilisé les connaissances que j’ai acquises au profit de la société et de la marque que nous avons créés. Nous avons organisé un shooting au studio du Rocher, et organiser le défilé le 24 mars.Les photos viennent d’arriver et nous allons les exploiter pour le site internet. Quant aux réseaux sociaux nous avons créé un compte Instagram et la page Facebook est activée depuis 4 ans. »

Quels conseils pour les futurs stagiaires ?

« Je ne regrette pas d’avoir fait cette formation car même si je ne peux pas tout faire je peux au moins avoir un regard professionnel et contrôler quand je sous- traite ou savoir de quoi on me parle. »

….

Morgane VISCONTI FORMATION#5

Un site , un lien :

Page pro photographe facebook : Morgane Visconti@moxymorephoto

Book artistique : www.moxymore.com

Une description de votre parcours?

« 2016-2017 : Validation diplôme Master 2 Pratiques Artistiques et Acion sociale-Université Bordeaux 3
2012-2015 : Master Pro Pratiques Artistiques et Action Sociale – Université Bordeaux 3
2010-2012 : Master 1 Recherche Arts plastiques – Université Bordeaux 3
2007-2010 : Licence Arts Plastiques – Université Bordeaux 3
2006-2007 : DAEU série littéraire – Université Bordeaux 3
2000-2002 : Seconde générale, première littéraire – lycée des petits champs – Paris

Stages :

05/05/2016-8/07/2016 :Stage au Réseau Paul Bert, création et animation d’ateliers artistiques-Bordeaux
04/2015-06/2015 : Formation Numérique au Rocher de Palmer, Cenon.
06/2014-07/2014 : Stage au Réseau Paul Bert, création et animation d’ateliers artistiques-Bordeaux
01/08-30/09/2013 : Stage en graphisme, DIVCOM – Bordeaux
15/03-12/04/2013 : Stage au Service Culturel du musée des Beaux Arts – Bordeaux
01/06-31/08/2011 : Stage en entreprise – AKILIT VPC, livres d’occasions – Bordeaux

Expériences professionnelles :

2016-2017 : Photogrape- Les Chantres de Saint-Hilaire-Bordeaux
2015-2016 : Photographe-Missiv-Bordeaux
2009-2014 : Poste Polyvalent – AKILIT VPC, Livres d’occasions – Bordeaux
06/2013-08/2013 : Infographe-mise en page de carnets de correspondance- Imprimerie Watterwald-Mérignac
06/2012 : Réalisation d’une plaquette commerciale – LB Shiatsu – Bordeaux
03/2012 : Rédaction d’un article – Magazine régional, Le Décor – Bordeaux
2009-2012 : Poste de Vacataire – Bibliothèque de Mériadeck – Bordeaux »

Pourquoi vous êtes-vous dirigé vers la formation numérique du Rocher de Palmer?

« Après une expérience personnelle difficile, j’ai dû mettre fin à mes études en master avant l’obtention de mon diplôme. Je souhaitais vivre alors une expérience enrichissante sur le plan technique et humain. De plus, la formation numérique du Rocher de Palmer proposait une immersion au sein d’une structure qui rassemblait un grand nombre de mes centres d’intérêt dont la photographie, la vidéo et le graphisme. »

Qu’en est-il aujourd’hui?

« Aujourd’hui, je peux dire que cette formation m’a aidé à prendre confiance en mes compétences. Grâce à elle, j’essaie de devenir photographe à mon compte . »

Quels conseils pour les futurs stagiaires?

« Apprendre, observer au maximum, participer. 
Se renseigner sur le parcours des formateurs et des professionnels qu’ils auront l’occasion de côtoyer durant cette formation. 
Ne pas hésiter à poser des questions, proposer des projets ou demander à participer à un événement qui les intéresse. 
Profiter de la dynamique de groupe, c’est porteur.  »

….

Julien Mouroux formation#5

Un site, un lien :

http://www.julienmouroux.fr/

Une description de votre parcours?

« Paysagiste, artiste et demandeur d’emploi, c’est un conseiller Pôle Emploi Spectacle qui m’a parlé de la formation au Rocher. »

Pourquoi vous êtes-vous dirigé vers la formation numérique du Rocher de Palmer?

« Besoin de me perfectionner en photo, vidéo et photoshop . Et surtout besoin d’un site internet pour communiquer autour de mon travail, ce que j’ai pu réaliser de suite après la formation numérique avec l’aide de Thomas Franco et Stella Touron (de ma promo). »

Qu’en est-il aujourd’hui?

« Bilan très positif, je ne pouvais pas imaginer une meilleure vitrine. Au-delà du site web ce fût avant tout l’occasion de prendre du recul sur ma pratique ( quasiment 3 mois devant un écran!), faire de belles rencontres (les formateurs, l’équipe du Rocher et mes camarades de promo), et développer mon réseau (jusqu’à participer à la dernière édition de Panoramas en septembre dernier). »

Quels conseils pour les futures stagiaires?

« Profitez à fond de cette opportunité! »

  ….

Clara VALLARD Formation #7

Une description de votre parcours?

« Clara VILLARD
 26 ans 
Photographe et vidéaste, freelance www.artescope.fr (professionnel) www.clara-kay.com (travaux personnels) J’ai fait des études dans l’immobilier et naturellement mon premier emploi était dans ce secteur d’activité. Après 3 années, au sein d’une même agence, j’ai ressenti le besoin d’exprimer ma créativité, et ce métier ne me ressemblait plus. Passionnée de cinéma et photographie depuis le plus jeune âge, j’ai décidé de me lancer en tant que freelance dans ce métier. Cependant je sentais qu’il me manquait certaines bases. »

Pourquoi vous êtes-vous dirigé vers la formation numérique du Rocher de Palmer?

 »Je suis tombée sur une annonce du Rocher de Palmer concernant cette formation numérique de 2 mois, orientée vidéo, et photographie. Bingo, c’était exactement ce qu’il me fallait, une formation courte et intense, pour avoir des bases solides et partir sereinement en tant que freelance.
Immergée pendant 2 mois dans l’univers d’une salle de concert, les « cours » s’enchaînent, avec des mises en pratique immédiates. Les professionnels ont des parcours atypiques, comme nous, ce qui rassure énormément pour se lancer. Cela prouve qu’il est possible de réussir même sans le diplôme sacré ! La formation est complète, abordant la vidéo, la photographie, la retouche, le sound design, la stratégie digitale, ou encore After Effects. »Notre session a eu la chance de participer à un partenariat européen. Nous avons pu échanger avec des étudiants portugais et des professionnels maltais. Tous ensemble nous avons mis en pratique les enseignements pour réaliser un clip vidéo. C’était une riche expérience, qui nous a permis de réaliser un projet de A à Z en équipe. »

Qu’en est-il aujourd’hui?

Aujourd’hui, je suis photographe et vidéaste, en indépendant. Grâce à la formation j’ai d’avantage confiance en moi sur le plan professionnel, et j’ai gardé de très bonnes relations avec mes anciens collègues de formation, et les « professeurs ».  »

Quels conseils pour les futures stagiaires?

« Si je devais donner un conseil aux futurs stagiaires, c’est de profiter de cette expérience, des enseignements donnés, du réseau qu’offre le Rocher de Palmer, et surtout de s’accrocher car le rythme est intense ! Mais ce n’est que du bonheur si vous êtes passionné par ces domaines ! »

….

Raven WEBER FORMATION#8

Une description de votre parcours?

« J’ai fait des études en  Baccalauréat Électrotechnique Énergies Équipements Communicants au Lycée Gustave Eiffel , baccalauréat que j’ai obtenu ensuite j’ai fait 2 ans à l’université pour perfectionner mes langues étrangères j’ai donc fait une année en Sciences du Langages et en LEA Anglais-Italien  »

Pourquoi vous-êtes vous dirigé vers la formation numérique du Rocher de Palmer ?

« J’aimais bien ce que je faisais à l’université , mais à long terme je me voyais pas poursuivre dans ce domaine.  Depuis 2012 je suis passionné par tout ce qui est du numérique alors quand ma conseillère mission locale m’a parlé de la formation numérique du Rocher Palmer j’ai pas hésité surtout que c’est aussi un endroit incroyable en plus des salles de concerts il y a énormément de choses à voir dont je ne connaissais pas l’existence au Rocher il y a beaucoup de mouvements. »

Qu’en est-il aujourd’hui ?

« Aujourd’hui depuis la fin de la formation , étant donné que j’ai énormément appris avec les intervenants qui nous faisaient cours, je continue à me perfectionner aux logiciels que j’ai appris mais surtout je suis actuellement en auto-formation sur mon projet initial qui est de me diriger vers le métier de Webdesigner et ensuite pourquoi pas, rentrer dans une école ou formation en alternance . »

Quels conseils pour les futures stagiaires ?

« Si vous avez l’occasion de faire la formation numérique au Rocher faut pas hésiter, foncez ! Il y a tellement de choses qu’on apprend au sein des intervenants mais aussi au sein des autres stagiaires, on en ressort avec plein de compétences dont on ne pensait jamais maîtriser , les intervenants sont au top avec leurs expériences dans chaque domaine de leurs métiers on apprend et évolue beaucoup, et 2 mois, c’est parfait c’est ni trop long ni trop court . »